Archives mensuelles : février 2014

Rubbish Cube

Entre dessin, graffiti, street art, pochoirs et collages, voici l’univers des paper-cut de l’artiste français Rubbish Cube.

Il réalise de magnifiques dessins puis passe des centaines d’heures à les découper minutieusement afin d’obtenir un pochoir si finement réalisé que ces œuvres sont associées à de la dentelle de papier tant par la finesse de la réalisation que  par le motif de certains futurs collages. Le contraste entre le béton de nos villes et la délicatesse de la dentelle papier crée un fort paradoxe, la dentelle nous inspire légèreté et fragilité tout comme le sera le collage sur un mur de béton.

Ses inspirations : la culture amérindienne, les mythes et légendes, l’histoire de l’art, et plus particulièrement la période “Renaissance” …

Rubbish Cube colle au MUR – Février 2013 –

Illuminated Code From Space

Découverte de l’artiste italienne Haari Tesla qui tente de mettre en corrélation l’univers de l’infiniment grand et de l’infiniment petit avec son projet expérimental autour du macrocosme et microcosme.

Elle utilise des micro-organismes afin de reproduire des nébuleuses, galaxies ou univers tout entiers.

En ajustant numériquement la profondeur de champ, le contraste et l’ajout d’un gradient, elle réussit à nous recréer tout un univers miniature !

Exodus par Pantonio

A découvrir à la galerie Itinérrance dès demain 18h, Exodus par l’artiste portugais Pantonio. Ses œuvres sont facilement identifiables grâce à ses couleurs dominantes bleues et noires inspirées par sa terre d’origine les Açores.

Les couleurs sont directement inspirées d’éléments comme la mer avec sa couleur et son mouvement, les rochers de l’île, le noir ébène du bois, les reflets de la lumière sur l’eau…

L’exposition se déroulera du 21 Février au 20 Mars 2014. Et pour en voir plus : Ne ratez pas le vernissage qui aura lieu le 21 Février 2014 à 18h à la galerie Itinérance à Paris.

Daan Botlek

L’illustrateur et artiste Daan Botlek originaire de Rotterdam au Pays Bas nous présente sa série de personnages en tracés monochromes comparables à des ombres fantomatiques interagissant avec leur univers urbain.

On les imagine passer à travers les murs ou alors en sortir tels d’étranges petits êtres qui hanteraient les lieux. L’artiste joue avec les éléments et crée ainsi une vie parallèle à ces étranges bonhommes.

Pour suivre son Flickr c’est par ici !

Le module de ZeeR

Le module de ZeeR alias Mehdi nous présente ces modules blancs, petits dessins réalisés puis itérés presque à l’infini !

Selon lui ce module recompose la lumière et donne à l’œil de multiples interprétations. Énergie partagée, ce jouet graphique vit sous son contrôle, toujours binaire, contradictoire, volatile, solide, compressé, fluide, figuratif et abstrait.

Il a été invité à investir Les Bains à Paris pour réaliser un all-over “organico-mécanique” dont voici le résultat en vidéo !

Aux Bains de PARIS:

The Impossible Geometry

Voici une installation réalisée par la jeune artiste Fanette Guilloud.

Le principe reprend la technique de l’anamorphose afin de projeter des formes géométriques puis de les peindre en créant un effet d’optique. Chaque forme est peinte sur plusieurs surfaces et n’est visible que d’un certain point de vue.

Elle a réalisé cette installation à la bombe dans des lieux abandonnés aux alentours de Toulouse, Bordeaux et de Lyon. Son travail n’est pas sans rappeler les travaux de Georges Rousse ou Felice Varini.

El Curiot

Encore un univers coloré que celui de l’artiste mexicain Favio Martinez, aka El Curiot dont les œuvres animent nos rues avec de magnifiques animaux multicolores mais plutôt invraisemblables !

Ses créations s’inspirent notamment de ses origines mexicaines et nous délivrent ainsi des dessins riches en détails et en couleurs. On retrouve beaucoup rappels à la tradition mexicaine dans ses œuvres tels que ces animaux fantasmagoriques empruntés aux créatures légendaires issue de diverses cultures à travers le monde.

Un univers fantastique dans lequel il nous accompagne volontiers: «J’aime penser que la nature peut être représentée par des choses qui n’ont rien à voir avec notre réalité, mais qui ont en quelque sorte des éléments et des couleurs qui la représente majestueusement. »

Retrouvez son Flickr ici.

Mondial du Tattoo 2014 @ Paris

Un événement incontournable cette année pour tous les passionnés de tattoos : Le Mondial du tatouage 2014 qui se déroulera à Paris. Après 13 ans d’absence, les organisateurs Tin Tin (Tin-tin Tatouages, Paris) et Piero (La Cour des Miracles, Toulouse) nous proposent cette deuxième édition du salon qui aura lieu du 7 au 9 mars à la Grande Halle de la Villette pour notre plus grand plaisir !

Au programme : Près de 312 artistes internationaux venant présenter leur art, des concours de tatouages, des défilés, des spectacles et concerts divers, des expositions.

L’occasion de rencontrer de vrais talents issus de cette culture émergente qui petit à petit se détache de la réputation dépréciative dont elle souffrait pour devenir une vraie culture de société où le dessin prend toute son importance à travers des réalisations graphiques ou abstraites, assimilables désormais à de vraies œuvres.

C’est toute une génération de nouveaux artistes qui s’est créé à travers l’expérience des plus anciens et les sources d’inspirations plus modernes.

Pour retrouver toutes les informations concernant l’événement et la liste des tatoueurs présents c’est par ici !

Jeremy Fish

Jeremy Fish nous raconte des histoires en dessinant des animaux hybrides et fantastiques, telles de petites fables extraordinaires qu’il s’amuserait à conter. Les animaux sont selon lui, le meilleur moyen de représenter les traits de caractères humains.

Né dans l’état de New York en 1974, il quitte la côte Est pour commencer des études d’art à San Francisco à l’âge de 20 ans. Passionné de skate depuis tout jeune, il travaillera par la suite pour la marque de skate Think, avant de créer la sienne : The Unbelievers.

Sa deuxième passion; le tatouage le mènera à couvrir une bonne partie de son corps mais est avant tout une référence importante dans son travail d’illustrateur. “J’ai de très bon amis tatoueurs, j’apprends beaucoup d’eux. C’est une forme d’art qui à sa propre histoire et bibliothèque de symboles, dans lesquelles je puise allègrement”.

Son emblème : les têtes de mort qui deviennent une carapace, une voiture ou encore une armure… “J’aime beaucoup les crânes. C’est un symbole puissant avec de nombreuses significations. J’aime l’utiliser car il a traversé les âges et pouvoir encore lui trouver des moyens de le faire paraître original, investit d’un nouveau sens, avec un style graphique reconnaissable comme le mien, est un véritable challenge”.

Pour suivre toute l’actualité de Jeremy Fish: sillypinkbunnies.com.

Zooka

Chouette univers que celui de l’illustrateur et artiste digital Coréen Zooka. Il nous emmène dans un monde enfantin, coloré où les monstres ne sont plus monstres mais d’attractives créatures multicolores.

Inspiré par la nature, les animaux et notamment les oiseaux, il réalise toutes ses illustrations vectorielles en s’amusant à créer un univers féerique voir légèrement mystérieux mais tellement égayant !

Pour rejoindre sa page fan c’est par ici.

Jean Michel Ouvry

Jean Michel Ouvry, illustrateur et graphiste parisien nous propose des peintures et dessins des plus réalistes mettant en scène éléments baroques et anciens et symboles de notre société plus moderne mais aussi empreinte de divers de maux.

Au milieu de ses peintures semblables à des natures mortes, il mêle références historiques et glisse discrètement des têtes de Mickey, des frites Macdo, une console SEGA et plein d’autres emblèmes de notre société actuelle de consommation, qu’il détourne et qui se retrouvent dans un fort antagonisme au sein de ses œuvres.

Il travaille avec aquarelle, acrylique et Posca pour réaliser ce travail pointu où chaque détail est d’une précision incroyable ! Il fait actuellement parti du collectif Jeanspezial qui regroupe 9 artistes.

L7m

Décollage immédiat au milieu de cette envolée d’oiseaux exotiques aux couleurs des plus chatoyantes avec l’artiste brésilien L7m aka Luis Seven Martins.

Dès 13 ans il commence à peindre et remporte de nombreux concours, les prémices d’un vrai talent ! On peut voir ses dessins dans les rues de São Paulo où ses traits se mélangent entre peinture au spray et acrylique.

A suivre: son Flickr.

Dan Hillier

C’est un univers bien particulier que celui de Dan Hillier. Nous pénétrons un monde de créatures des plus étranges, mutantes parfois, issues d’un univers fantastique aux perspectives géométriques et infinies. Inspirées de symboles de vie, de figures victoriennes, de paysages désertiques voir angoissants, ses œuvres sont fascinantes !

Né à Oxford en 1973, il étudie l’illustration et les arts graphiques à Cambridge puis après avoir passé plusieurs années à voyager, il s’installe définitivement à Londres en 2006.

Bon à savoir : Dan Hillier vend ses œuvres tous les dimanches sur son stand au Sunday Upmarket de Brick Lane, East London.